Accueil > Dernières actualités > L'énergie éolienne joue un rôle croissant dans la transition énergétique

L'énergie éolienne joue un rôle croissant dans la transition énergétique


Du 21 sept. 2017 au 21 sept. 2018

A l’occasion de la Conférence « Energies renouvelables : une place grandissante dans l'économie française » organisée conjointement par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l’ADEME le 19 septembre, deux études de référence ont été rendues publiques par l’ADEME, confirmant le rôle essentiel que doit jouer l’éolien dans la transition énergétique compte-tenu de ses avantages économiques et environnementaux.

 

Dans son étude, l’ADEME souligne l’apport considérable de l’éolien depuis 2001 pour bâtir, en lien avec l’ensemble des parties prenantes, une nouvelle filière énergétique qui contribue aujourd’hui de façon significative, non seulement à la croissance du bouquet renouvelable français, mais aussi à l’emploi local et au développement des territoires.
Ainsi, l’étude montre que l’éolien c’est :

Mais l’étude montre aussi l’apport de l’éolien à la lutte contre le changement climatique avec, sur la période 2002-2015, l’évitement de 63 millions de tonnes d’émissions de CO2 et d’environ 250 000 tonnes d’émissions de SO2, NOx et particules fines. Ces bénéfices sanitaires et environnementaux, une fois « monétarisés », représentent un gain estimé pour la collectivité de l’ordre de 3,1 à 8,8 milliards d’euros, ce qui dépasse largement le coût du dispositif de soutien à l’éolien (3,2 milliards d’euros).

Enfin, comme le montre la seconde étude de l’ADEME sur l’innovation, l’éolien n’est pas une technologie figée et évolue en permanence (nouvelles pales, nouveaux type de mâts, …), que ce soit sur terre ou sur mer.  
Si la filière a su démontrer son efficacité sur le plan environnemental et sa compétitivité économique, « il est nécessaire que les projets soient bien acceptés par les acteurs locaux […] » a déclaré Michèle PAPPALARDO, Directrice de cabinet de Nicolas HULOT, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, lors de la Conférence du 19 septembre.

Conscients de cet enjeu, Jean-Louis BAL, Président du SER et Gwénaëlle HUET, Présidente de la Commission Eolienne du SER, rappellent que, « pour y répondre, le Syndicat des énergies renouvelables va poursuivre activement le dialogue avec chacune des parties prenantes, condition essentielle d’une bonne intégration de ces projets de territoire. »
 


TOUTES LES DERNIERES ACTUALITES