Accueil > Dernières actualités > Urgence climatique : contribution du SER pour atteindre la neutralité carbone en 2050

Urgence climatique : contribution du SER pour atteindre la neutralité carbone en 2050


Du 29 juin 2017 au 29 juin 2018

Le Syndicat des énergies renouvelables a tenu, ce matin, une conférence de presse pour présenter sa contribution afin d’aller plus vite et plus loin dans la lutte contre le changement climatique.

Alors que le Parlement Européen va commencer l’examen de la future Directive sur les énergies renouvelables, Jean-Louis BAL, Président du SER, a présenté la position du SER sur le Clean Energy Package, dont les objectifs proposés à l’horizon 2030 en matière d’énergies renouvelables dans l’Union Européenne sont aujourd’hui inadaptés à l’urgence climatique et à la maturité des filières EnR.
En effet, pour maintenir la hausse des températures en deçà de 2°C et tenir les engagements de l’Accord de Paris, l’Europe, dans le cadre de sa nouvelle Directive 2020-2030, doit être plus ambitieuse avec un objectif EnR contraignant de 35 % à l’horizon 2030, contre 27 % inscrits dans le projet. Le Paquet européen doit aussi fixer un prix à la tonne de CO2 émise à 30 € dès à présent et à 100 € en 2030.

Le SER rappelle une fois encore son opposition aux appels d’offres à neutralité technologique qui ne permettraient pas aux Etats membres de choisir leur mix EnR et constitueraient un frein puissant au développement de filières industrielles.
Concernant les transports, il ré-exprime l’importance de maintenir le plafond de 7 % de biocarburants de première génération dans l’objectif global de 15 % du secteur, en rappelant que cette filière emploie aujourd’hui 30 000 personnes en France et représente 2 milliards d’euros d’investissements.
Enfin, concernant la chaleur et le froid, il souhaite un objectif contraignant d’augmentation annuelle de 1 % de la part d’EnR dans le secteur.
 
Alors que le Gouvernement français s’apprête à annoncer son Plan Climat, Jean-Louis BAL a également présenté les propositions du Syndicat des énergies renouvelables pour accélérer le déploiement des énergies renouvelables et atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.
Ses 89 mesures concrètes et immédiates, issues de son Livre blanc, portent sur les trajectoires PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie) à 2030, dont la révision prévue par la loi vient de débuter, les modes de soutien, y compris aux énergies renouvelables dans l’habitat, l’innovation et les réseaux, la simplification et le soutien à l’international.
 
« La compétitivité des filières EnR, la prise de conscience partagée de la nécessité d’un nouveau mix énergétique et la volonté affirmée du Président de la République, Emmanuel MACRON, nous permettront, avec une Directive Européenne bien dimensionnée et un prix du CO2 incitatif, d’accélérer encore le déploiement des EnR dans notre pays », conclut le Président du SER.


TOUTES LES DERNIERES ACTUALITES