Accueil > Dernières actualités > Publication du Label énergie-carbone : les profesionnels saluent l'expérimentation d'un label réglementaire pour le bâtiment à énergie positive

Publication du Label énergie-carbone : les profesionnels saluent l'expérimentation d'un label réglementaire pour le bâtiment à énergie positive


Du 03 nov. 2016 au 03 nov. 2017

Publié le 21 octobre sur le site du ministère du logement et sur celui du ministère de l’énergie, ce référentiel, compromis entre les différentes attentes du secteur, lance la mise en place d’une expérimentation jusqu’à fin 2018 pour des bâtiments plus performants que la réglementation thermique actuelle (RT 2012).

La Commission EnR et Bâtiment du Syndicat des énergies renouvelables, qui a participé aux différents travaux, tout au long du processus de concertation, salue l’expérimentation du label qui va permettre d’accélérer le développement de bâtiments à énergie positive. La première grande nouveauté de ce label est en effet l’introduction d’un bilan BEPOS qui valorise l’intégration des énergies renouvelables. Néanmoins, le SER  observe que cette expérimentation, qui comporte 4 niveaux de performance énergétique, impose des exigences très variables selon le type de bâtiment. Si les niveaux 3 et 4 correspondent bien à des critères BEPOS, les exigences des niveaux 1 et 2 sont aujourd’hui, notamment pour le résidentiel collectif, équivalents aux anciens labels BBC mis en place il y a bientôt 10 ans,  en 2007.
 
L’autre grande nouveauté de ce label : le bilan CO2 avec un plafond à ne pas dépasser sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment. Grâce aux retours d’expérience attendus, cette expérimentation va permettre de préciser des niveaux de performance compatibles avec les ambitions de la COP 21 tout en restant à un coût acceptable.
 
« Gageons que ces retours d’expérience permettront un avancement significatif de la performance énergétique et environnementale des bâtiments qui préfigureront la future réglementation environnementale RE 2018 », déclare Christian CARDONNEL, Président de la Commission EnR et Bâtiment du SER.
 
« Ce référentiel qui sort à la suite de la publication au JORF de l’arrêté sur le dépassement des règles de constructibilité octroyant un bonus de droit à construire pour les bâtiments à énergie positive, va inciter davantage encore les collectivités à intégrer, dans leurs plans locaux d’urbanisme, les énergies renouvelables dans des bâtiments de plus en plus performants », se félicite Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des énergies renouvelables.

 


TOUTES LES DERNIERES ACTUALITES