Accueil > Dernières actualités > Les énergies renouvelables pour éclairer notre avenir : des solutions contre le dérèglement climatique

Les énergies renouvelables pour éclairer notre avenir : des solutions contre le dérèglement climatique


Du 07 déc. 2015 au 07 déc. 2016

Les solutions renouvelables, l’innovation et les principales initiatives débattues aujourd’hui à Paris lors d’une conférence internationale qui a réuni des représentants des gouvernements, du secteur privé et de la société civile dans le cadre de la COP21.

Paris, 6 Décembre 2015 –  Pour la première fois dans une Conférence des parties (COP21) les solutions pour un futur alimenté à partir d’énergies renouvelables sont présentées aux dirigeants internationaux lors de la conférence internationale « Les énergies renouvelables pour éclairer notre avenir ». Représentant une solution compétitive pour la décarbonisation du secteur énergétique, les énergies renouvelables contribuent massivement à la réduction des émissions de GES, une priorité pour limiter l’augmentation de la température terrestre sous les 2°C. Parallèlement, les énergies renouvelables démontrent leur capacité à réduire la dépendance aux énergies fossiles, créer des emplois et à soutenir l’économie. Elles fournissent actuellement environ 19 % de l’énergie et 22.8%[i] de l’électricité dans le monde.
 
Au cours de cet événement, les représentants des gouvernements et institutions comme Miguel Arias Cañete, Commissaire Européen pour le Climat et l’Energie, Ségolène Royal Ministre de l'Energie française excusée et représentée par Virginie Schwarz, Directrice de l'énergie, Abdelkader Amara, Ministre de l’Energie du Maroc, Jerry Brown, Gouverneur de Californie, and Clover Moore, Maire de Sydney, ont présenté leur stratégie de développement des Energies Renouvelables. Des dirigeants d’entreprises comme MASDAR (société de développement des EnR issues du fonds souverain des E.A.U), Solar Power Company Group, 50 Hertz et Iberdrola ont fait part de leurs innovations et stratégies industrielles ; les représentants de Google, Facebook, Statoil, Build Your Dreams and M-KOPA, entre autres, ont annoncé leurs percées technologiques et leurs programmes pour atteindre 100% de la couverture de leurs besoins à partir d’EnR. L’artiste international de R&B Akon a présenté son initiative Akon Lighting Africa.
 
Lors de cet événement, deux nouvelles initiatives ont été annoncées : le lancement du Conseil Mondial Solaire (Global Solar Council) par les principales associations nationales et régionales; et la campagne du collectif  “We Got Power” regroupant des entreprises multinationales, des ONG, des innovateurs s’engageant vers un futur 100 % renouvelables.
 
Cette conférence représente le point d’orgue du “Parcours Energies Renouvelables de la COP 21”, qui se déroule du 4 au 7 décembre pour démontrer comment les énergies renouvelables font partie des solutions les plus rapidement implementables, les plus propres et les plus compétitives pour atteindre les objectifs climatiques. Ce parcours est organisé par la Commission Européenne (CE), l’Agence Internationale des Energies Renouvelables (IRENA), le Renewable Energy Policy Network for the 21st Century (REN21), le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) et le gouvernement des Emirats Arabes Unis (MOFA EAU).
 
 


 
Pour les organisateurs :
 
“Le monde est en train de changer avec rythme soutenu vers les énergies propres . Ceci est un fait indéniable. Les énergies renouvelables jouent un rôle majeur dans cette transition, ce qui explique pourquoi l'Union européenne continuera à investir fortement dans ce secteur, avec pour objectif d’atteindre une part d'au moins 27 % d'énergies renouvelables dans le mix énergétique de l'UE d'ici 2030. Les énergies renouvelables sont non seulement bonnes pour le climat, mais elle assure également un approvisionnement énergétique fiable, solide et durable pour l'Europe »
Miguel Arias Cañete, Commissaire Européen pour l’Energie et le Climat
 
“Ce n’est pas une question de savoir si la transition mondiale vers un future renouvelable est nécessaire, mais plutôt si elle se fera suffisamment tôt. Les choix énergétiques que nous ferons dans les prochaines années détermineront si nous sommes capable de réduire nos émissions et de sécuriser un climat supportable où les générations futures pourront prospérer » 
Adnan Z. Amin, Directeur Général, IRENA
 
“Malgré l’augmentation de la consommation énergétique, pour la première fois depuis 40 ans, les émissions de CO2 associées sont restées stables alors que la croissance économique mondiale reprenait. Cette stabilisation a été imputée à la croissance des énergies renouvelables et aux améliorations de l’efficacité énergétique, démontrant ainsi que le déploiement des Energies Renouvelables est l’atout majeur pour atteindre nos objectifs climatiques.”
Dr. Arthouros Zervos, Président de REN21
 
“Qu’attendons-nous de la COP 21 ? Nous espérons des objectifs contraignants pour les 195 pays afin de limiter l’augmentation de la température à la surface du globe à 2°C Remplacer les énergies fossiles par des sources renouvelables est la solution la plus efficace d’y arriver. Cette transition est déjà en route et sera certainement accélérée par un accord universel ”
Jean-Louis BAL, Président du SER
 
“Les Emirats Arabes Unis sont un leader mondial engagé dans l’innovation and les énergies renouvelables. Nous avons fixé un objectif ambitieux d’arriver à 24% de mix énergétique propre d’ici 2021 dans le cadre de la diversification de notre économie. Nos actions renforcent notre engagement de lutter contre le changement climatique tout en assurant un future durable pour les générations à venir »
H.E. Dr. Sultan Ahmed Al Jaber, Ministre d’Etat et Envoyé Spécial pour l’Energie et le Changement Climatique
 
Ressources

Contexte

Le secteur de l’énergie représente 2/3 des émissions mondiales de GES et détient le plus important potentiel pour la lutte contre le changement climatique. Les énergies renouvelables mènent la transition vers un avenir énergétique durable. Depuis 2011, les nouvelles capacités d'énergies renouvelables installées dans le monde sont supérieures à celles liées aux énergies fossiles et nucléaire combinées. En 2014, les investissements dans les énergies propres ont atteints 270 milliards de dollarsiii. Contribuant ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à la croissance durable et à l’emploi, avec plus de 7,7 millions de personnes travaillant actuellement dans le secteur des énergies renouvelables dans le mondeIV.
 
 


TOUTES LES DERNIERES ACTUALITES